• MARILYN MAGNANT

# L'hypnose - expérimentation sans le savoir

Dernière mise à jour : 7 sept.

J'ai connu l'hypnose au cours de deux expériences, l'une personnelle, l'autre professionnelle.

J'avais 15 ans lorsque j'ai connu le premier effet positif de l'hypnose.

A l'époque, je ne savais pas que cela était de l'hypnose.

J'étais en classe de 3ème et nous avions cours de natation.

Nous étions chronométrés et je n'étais pas "fan" de ce genre d'exercice. J'attendais mon tour pour effectuer le fameux plongeon qui me permettrait de devancer mes camarades (à cette époque, il y avait une publicité à la TV pour des céréales au petit déjeuner qui permettaient de booster les capacités...) ; dans cette publicité, on pouvait voir une femme qui sautait d'un plongeoir avec une fluidité et une grâce qui me laissaient rêveuse... Je ne sais pas pourquoi, mais à cet instant précis dans les minutes précédant mon élan, j'avais repassé le film de cette femme qui faisait le grand plongeon. Le coup de sifflet retentit, je sautais, ce n'était qu'au moment de reprendre mon souffle que je m'aperçus que j'étais bien loin devant, moi-même surprise par cette prestation. Je restais là, sur place à vivre ce moment suspendu dans le temps, ne comprenant ni l'excitation, ni l'encouragement que je venais de susciter auprès de mon professeur de sport...

Cette petite anecdote pour illustrer que notre cerveau ne fait pas de différence entre le réel et l'imaginaire, il suffit de le stimuler, de ressentir le positif, de se voir réussir pour réaliser que le potentiel est en soi


3 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout