• MARILYN MAGNANT

J'arrête de grignoter


Stress, contrariétés, conflits… dans ces moments certains d’entre nous se ruent sur des aliments sucrés ou salés.


Lorsque le grignotage est occasionnel ce n’est pas gênant. Mais si cela devient une habitude, les conséquences de cette mauvaise habitude peuvent être nombreuses : baisse de l’estime de soi, culpabilité, sans compter les risques pour sa santé : déséquilibre alimentaire, prise de poids, problème de digestion…


Si ce phénomène se transforme en réconfort, il y a certainement à la base des situations difficiles liées à votre histoire de vie qui n’ont pas été résolues (le deuil d’un être cher, des moqueries, violences verbales ou physiques, scènes traumatisantes…). Ces « dossiers » non traités restent en arrière fond vous empêchant de vivre votre vie librement.


Le grignotage peut être assimilé par votre cerveau à une récompense donnée au corps.

Il est donc essentiel d’identifier les émotions qui déclenchent l’envie de grignoter.


Pour commencer à changer ce mode de fonctionnement, une habitude simple à mettre en place est de se poser. Dès que l’envie arrive, il est important d’écouter son corps et de se mettre en mode « pause ». Fermez les yeux, établissez le contact avec votre corps en posant une main sur votre ventre, écoutez votre respiration, et sentez votre ventre monter et descendre. Posez-vous ensuite la question : « De quoi ai-je besoin ?... Ai-je faim ? … Est-ce que je ressens une vive émotion ? ».


Il n’est pas toujours facile de réaliser ce petit exercice, pris dans notre élan de grignotage, il est plus facile d’y succomber plutôt que d’alléger ce qui devrait l’être.


Grâce à l’hypnose, je peux vous aider à prendre de la distance avec les moments de votre vie qui vous ont apporté de la souffrance. Ensuite, la sophrologie vous apportera des exercices vous permettant d’améliorer votre état et de pérenniser votre bien-être.



0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout